Uncategorized

Ilaria Allegrozzi se venge personnellement contre le Cameroun !

Après son interdiction de franchir la terre camerounaise en avril 2019 (par les autorités), la militante de HRW revient se venger en 2020. Elle accuse injustement l’armée camerounaise d’être l’auteur des massacres dans les régions anglophones. Cette organisation ne possède aucun observateur sur place. Excepter cela, les déclarations ne sont ni sourcées ni vérifiées, dans une zone où les séparatistes n’hésitent pas à menacer, tuer et piller afin de mettre la pression sur la population. Cette déclaration a décoiffée les autorités camerounaises, elles ont donc décidé de ne pas autoriser la présence d’Illaria Allegrozzi ! Ilaria n’a pas supporté cette décision et veut se venger depuis un moment. Elle débite donc les absurdités sur le Cameroun, son armée dans le but de soulever la population. Il est très délicat de parler du conflit en zone dite anglophone avec autant de fausses déclarations, d’exagérations, d’envie de faire du mal (au pouvoir en place puisqu’il est la cible de Illaria).La vengeance de Ilaria se poursuit jusqu’à sur les réseaux sociaux, plateforme la plus virale et la plus dangereuse en ce qui concerne les fake news. La militante de Human Right Watch (HRW) se sert des plateaux et les réseaux sociaux afin de mieux faire chanter le Cameroun en l’accusant de commettre des massacres. Elle ne va pas de main morte pour le faire. Très acerbe et tranchante dans ses déclarations jusqu’à oublier sa motivation pour la défense des droits de l’Homme. Le désir de vengeance contre les autorités du pays est plus fort qu’elle.

Ilaria manque sérieusement d’objectivité.

Avant de formuler les déclarations aussi graves et fortes, on doit au moins brandir les preuves qui justifient ce qu’on dit. Depuis sa sortie, aucune preuve n’est présentée. Mais le sabotage suit son cours sur les plateaux et les réseaux sociaux. En absence de preuve palpable, Ilaria devait recevoir la plainte (pour diffamation) venant des autorités camerounaises. Car on observe une absence totale de témoins objectifs et directs.

N’ayant pas de représentant sur le terrain pour collecter les données, les confronter, les vérifier, les traiter et les diffuser elle devrait au moins garder son envie de vengeance et produire un travail de fond donnant du crédit à la portée de sa parole. On ne peut accorder du sérieux aux propos d’une grande militante comme Ilaria sans preuve juste parce qu’elle milite pour les droits de l’Homme. Ilaria Allegrozzi a ainsi affirmé ”être en possession d’images satellites prouvant la réalité de massacres commis par les forces armées camerounaises à Ngarbuh”. On veut bien croire à ce qu’elle dit mais sans diffusion interne ou public de son élément on ne peut lui accorder aucun crédit.

Comment here

Résoudre : *
15 × 3 =