Ranc'art

La Foire Internationale du Livre de Douala expose à Ndokoti

Dans le cadre de sa 4ème édition, La Foire Internationale du Livre de Douala fait de bienheureux lecteurs depuis des semaines déjà. Elle s’est ouverte le 4 novembre 2019 à l’IUT par une conférence de presse sous le thème : « Le livre, un indispensable pour une bonne formation ». Amadou Amal, le Prix panafricain de la littérature 2019, a reçu au cours de cette rencontre, une nouvelle distinction honorifique pour son œuvre Munyal : les larmes de la patience.
Elle a été félicitée par Xavier Wambo le promoteur de La Foire Internationale du Livre de Douala. Il a tenu à préciser que ce geste est la démonstration de ce que les camerounais reconnaissent l’apport des auteurs comme Amadou Amal dans la promotion de la littérature camerounaise. Walaande, l’art de partager un mari et Mistirirjo, la mangeuse d’âme, ont été positivement accueillies par la critique et tout l’ensemble de son œuvre applaudi par les publics présents.

Amadou Amal n’a pas manqué d’appeler les citoyens à s’adonner constamment à la lecture. Elle a vigoureusement affirmé : « la littérature et l’écriture ne sont pas réservées à ceux qui ont fait la série A […] Peu importe le domaine dans lequel on évolue, peu importe la filière, le plus important c’est la lecture […] car elle permet d’être cultivé et d’appréhender le monde ». En tant que marraine de La Foire Internationale du Livre de Douala 2019, elle encourage vigoureusement la lecture et invite à l’écriture afin que survive l’industrie des lettres. De fait, c’est son amour pour le livre qui fait d’elle le modèle littéraire qu’elle représente désormais sur la scène nationale et internationale.

La Foire Internationale du Livre de Douala a donné au cours de cette conférence les couleurs qu’elle portera jusqu’au 30 novembre 2019. Son objectif dévoilé est de vulgariser le livre à Douala en particulier en donnant aux citoyens l’opportunité d’avoir en quantité des œuvres et des ouvrages de qualité. Pour cette édition, il est essentiellement question d’encourager et de promouvoir l’éducation par le livre. Le prix décerné à Amadou Amal prouve d’ailleurs que la foire vise également à donner de la reconnaissance aux écrivains qui parviennent à guérir la société par le livre.
Convaincue que la lecture consolide les densités professionnelles, qu’elle garantit la place du lecteur au rendez-vous de l’excellence, La Foire Internationale du Livre de Douala propose des œuvres à des prix abordables. Chaque rayon expose des livres en langue française et en langue anglaise dans le but de promouvoir le bilinguisme. Que ce soit du domaine de la médecine, du droit, de la finance, du marketing, de la lexicologie, du développement personnel, de l’économie, de la fiction, du dessin, de la poésie et mieux encore, elle offre à chacun un choix de lecture.

  1. La Foire Internationale du Livre de Douala fait de bienheureux lecteurs depuis des semaines déjà. Elle s’est ouverte le 4 novembre 2019 à l’IUT par une conférence de presse sous le thème : « Le livre, un indispensable pour une bonne formation ».

Cependant, La Foire internationale du Livre de Douala a encore du mal à satisfaire les défenseurs de la littérature africaine. Les livres d’auteurs noirs sont de plus en plus sollicités et la foire en a bien conscience. Pour cette raison, elle s’est faite accompagner par les Éditions Véritas. Elles disposent dans son stand des livres d’auteurs camerounais sur des sujets religieux, anthropologiques, historiques et politiques entre autre.

Dans l’espérance de faire participer d’autres maisons d’éditions pour les années à venir, La Foire Internationale du Livre de Douala invite les populations, dans la capitale économique, de lundi à Samedi, entre 8h et 18h à Ndokoti…

Comment here

Résoudre : *
27 + 7 =