La première édition du Woenyi Fashion Show redéfinit le style à travers cinq collections inédites

Affiche de la première édition du Woenyi fashion show

Woenyi fashion show

Le 16 août 2019, le Woenyi Fashion Show était l’évènement mode le plus attendu du mois. Dans l’espace de quatre heures, la terrasse de Dogbong s’est transformée en un véritable temple de la mode grâce aux modélistes Romaric, Lucile Meneng, Lolita Mapout, Ed Kenmoe, Laura et Mathilde. Elle a vu passer ces jeunes designers qui ont tour à tour émerveillé l’assistance par une collection originale. Pour sa première édition, le Woenyi Fashion Show a sobrement défendu la liberté et la simplicité dans la création en présentant des collections inédites.

Ric Collection by Romaric

Cette collection promeut un style personnel et accessible. L’esprit de la jeunesse se retrouve dans chaque pièce. Elle est sobre et surtout confortable. Avec un jean, un boubou, un chapeau, une paire de tennis, un t-shirt, un bomber jacket bien harmonisé, le jeune est stylé et près à s’affirmer. Ric collection est l’idéal pour déferler dans les campus et faire remarquer son dynamisme. Romaric y montre comment avec des pièces ordinaires, on peut se faire un style unique et remarquable.

Lire aussi: Kobe Williams en expo ce 24/11/18 au restaurant la Mandarine

Collection Conquête by Lucile Meneng

Inspirée des cultures africaines la Collection Conquête porte la devise : « unicité, authenticité et autarcie ». Les bijoux de Lucile Meneng sont un assemblage de perles qui forme des boucles d’oreille, des couronnes, des colliers, des bracelets et des chaines. Il aide à embellir le corps et les vêtements. Qu’ils soient discrets ou imposants, ils relèvent le caractère princier en chacun. Ces accessoires sont festifs et joyeux à la ressemblance des bijoux d’apparat. Certains sont portés de façon très figés tandis que d’autres sont très malléables et mobiles.

Collection Audace by Lolita Mapout

Chez Lolita, l’Audace dit qu’: « il faut oser faire des choses dans la vie. Il faut oser porter des choses qui nous plaise ». Il prend la forme d’un t-shirt blanc, noir, bleu, bordeaux ou gris personnalisé avec une griffe de caractère. Lolita Mapout fait des motifs de flamme ou de feuille de bananier qu’elle découpe ou niveau des épaules ou de la taille. Ses t-shirts se portent de préférence avec des pantalons ou des matelots.  

Collection Maba by Ed Kenmoe

C’est une collection inspirée par la mère de la créatrice. Elle est destinée aux jeunes filles et aux dames. Ed Kemnoe introduit dans la féminité décrite, de la souplesse et de la fluidité. Elle customise des tissus unichromes avec du tissu coloré en pagne pour faire naitre un modèle unique. Grace à ce dernier outil, elle confectionne des robes, des pantalons, des ensembles, des coiffes et des écharpes. Par des modèles pour les couples, la Collection Maba fait délicatement un clin d’œil à la gente masculine.

Collection Woenyi by Laura et Mathilde

C’est une collection essentiellement féminine. Elle est présentée par les initiatrices de cette première édition du Woenyi Fashion Show: Laura et Mathilde. Elles démontrent avec beaucoup d’originalité que : “all women have that power that shine” comme le disait Mathilde. Cette collection donne au pagne une coloration à la fois moderne et architecturale. Les capes ou les tissus volants qui composent les pièces mettent en avant le caractère héroïque de la féminité. Le duo Woenyi moule sur du pagne de nouvelles coupes pour donner une forme asymétrique et élégante.

Cette édition du Woenyi Fashion Show s’est faite contre vents et marées. Au final, Romaric, Lucile Meneng, Lolita Mapout, Ed Kenmoe, Laura et Mathilde ont émerveillé les mordus du modélisme présents par leur créativité. Le Woenyi Fashion Show a prouvé que la mode camerounaise se fait incontestablement avec les jeunes. Il a certainement de beaux jours devant lui. Alors vite la prochaine édition !

Vinkmag ad

Ruth Adjou

Read Previous

Les 7 noms de la victoire au Festival Caravane de l’Humour : Ulrich Takam, Hector Flandrin, Jean Bigmop Djansan, Mamiton, Comédie presse, One 2 One et Fingon Tralala

Read Next

La Foire Internationale du Livre de Douala expose à Ndokoti

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 15 =


Translate »