Kobe Williams, un portraitiste sans pareille

Kobe Williams, un portraitiste sans pareille. Conception: Killroy Best Best

En 2016, c’est avec la publication de plusieurs portraits et caricatures que Kobe Williams s’est fait remarquer sur la toile. Doté d’une créativité atypique, il parvient à l’aide d’une craie, d’un liquide, d’une seringue, d’une poussière, de cailloux et tous autres supports/outils (considérés comme inutiles pour les gens normaux) à produire un tableau. C’est un passionné, un mordu de l’art, un fou, un anticonformiste, un recycleur…Jeune camerounais originaire du Sud-Ouest, né le 13 Septembre 1990 dans le village Ndom À Tombel.

TALLARTISTIK est allé à sa rencontre pour cerner le secret de ses portraits, comprendre ses motivations et échanger autour de sa passion.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Puisque personne ne peut parler de toi mieux que toi, qui est Kobe Williams en réalité?

Je suis un jeune camerounais des années 90, pleins de projets et de rêves, très travailleur et qui aime toujours être parmi les meilleurs dans tout ce qu’il fait et partout où il va. Je suis un artiste comme on n’en voit pas souvent courir les rues, parce que je m’efforce toujours à apporter une touche de différence dans l’art que je pratique. Cette différente façon de voir les choses m’a valu plusieurs titres: comme l’un des rares artistes africains à pratiquer le « Chalk Painting » (Peinture à la craie). Ma carrière a vraiment débutée en septembre 2016 lorsque j’enseignais dans une salle de classe comme instituteur, j’ai pris une barre de craie blanche et je me suis mis à dessiner sur le tableau de la salle de classe. L’année d’après, j’ai dû laisser l’enseignement pour ne me consacrer qu’a l’art et au développement de ma carrière d’artiste.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Que voulais-tu faire (boulot) lorsque tu étais petit?

Tout petit, je me suis toujours vu comme un artiste. Mon idée et ma vision n’ont jamais changé de cap. Mais bon, la vie ne m’a pas fait de cadeaux. Ça n’a pas été facile de suivre ce chemin car tout était contre cette vision. Je dirai que la passion était plus grande que le talent et grâce à l’amour que j’ai pour de l’art je continue d’avancer malgré tout.
Qu’est-ce que tes élèves, camarades, proches et famille pensent de toi et de ce que tu fais ?

Ils sont tous heureux pour moi et m’encouragent quotidiennement. Puisque les débuts n’ont pas été facile, il a fallu un mentale d’acier pour poursuivre ce chemin périlleux. Et tous sont conscients de ça.

Quels sont tes idoles dans le métier?
Je n’ai aucune idole qui soit un Homme. J’aime ce qui est bon c’est tout. Le seul être que j’admire et qui fait office d’idole pour moi c’est Dieu. C’est l’artiste parfait. Puisque c’est de de lui que je tire mon inspiration. Tout ce que j’ai appris dans la vie vient de lui.


D’où te vient la magnifique et folle idée de réaliser des portraits avec la pistache, la poussière, du liquide que ce soit sur les véhicules… ou sur du sol?

Déjà comme je l’ai dit plus haut, j’ai pu marquer la différence tout d’abord par ma façon de voir les choses, ensuite par ma façon de faire les choses et même par la façon que je comprends et interprète les choses. Ce sont ces attitudes et ces caractères qui m’ont permis de faire la différence dans l’art. Je dirais que c’est ainsi que Dieu m’a conçu. Dessiner avec tout ce qui est à m’a porté, je vois cela plus comme une mission qu’une simple partie de démonstration. Je veux inspirer plusieurs jeunes à croire que tout est possible, que tout dépend du degré de ta foi en Dieu, en toi, et en ton potentiel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Depuis que tu fais le dessin des célébrités, quel t’a le plus marqué?
Il est difficile de dire exactement ce qui m’a le plus marqué parce que chaque dessin et tableau apporte sa touche spéciale et différente, son expérience, sa maturité, sa peine, sa sagesse et sa connaissance. Chaque tableau m’a marqué spécialement tous autant que les autres.
Quelle est ta vision pour l’art?
Je suis encore à la découverte de ma personne et mes potentiels. La vision s’éclaircit avec le temps. J’aimerai devenir une source d’inspiration pour plusieurs. L’art s’occupera lui-même de tracer le chemin et je le suivrais.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Donnes-nous cinq (5) dates qui te marquent ou qui tracent ta vie/parcours.

– 7 OCTOBRE 2013: mon début dans l’enseignement comme instituteur dans une école primaire à Douala SOPHIA.
– 23 SEPTEMBRE 2016: Mon tout premier dessin à la craie dans une salle de classe qui a marqué le début de ma carrière.
En novembre de la même,  mon tout premier article où je reçois le surnom de « penseur » par le site Culture Ebene.
– Ma toute première émission ou je fais un dessin live à la craie à Équinoxe qui fut un échec car je ne m’étais pas bien préparer. Cela m’a beaucoup marqué et m’a fait bosser durement. Aujourd’hui il est impossible que je puisse rater une démonstration live.
– 31 Mars 2018 : Ma première exposition d’art (CHALK FOR PEACE tour) Organisé par « LES LOUGARS237 » (pour promouvoir l’éducation et la paix le Cameroun) où j’expose mes œuvres dans une rue à Douala Bonapriso.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Enfin pour sortir de l’interview, déroules-nous ton calendrier.

Avec l’équipe Les Lougars, nous préparons la prochaine exposition qui se déroulera avant la fin de cette année. Les dates seront communiquées officiellement par le groupe.
Pour joindre Kobe Williams concernant une réalisation ou un projet sérieux, il suffit de se rendre sur :
Facebook : kobewilliams art
Instagram : kobewilliams_art
Twitter : @kobewilliamsart
Email : kobewilliamsart@gmail.com

Merci de rester fidèle à www.tallartistik.wordpress.com comme à ton art lol …

Suggestion de lecture:

https://www.auletch.com/a-la-rencontre-de-kobe-williams-dessinateur-camerounais-transforme-craie-en-or/

http://www.kamerurbain.com/kobe-williams-il-faut-que-les-camerounais-commencent-a-suivre-leurs-reves/
Vous savez désormais tout ou presque tout sur Kobe Williams : son art, sa passion, ses ambitions, ses motivations et bien d’autres. Pensez à partager avec vos ami(e)s et les ami(e)s de vos ami(e)s son interview et laissez un message à ce talentueux portraitiste.

 

Etienne TALLA. Contacts : (+237) 697.67.26.56 ou tallaetienne94(@)gmail.com

 

 

Vinkmag ad

Etienne TALLA

Éditorialiste-Fondateur-Directeur de publication à Mon Journal Scolaire/ Entrepreneur/ Rédacteur et contribution Web/ Communicateur/ Générateur d'idées nouvelles/ Distributeur de bonne humeur/ Orateur de second degré/ Contacts: +237 697.672.656 ou contact@tallartistik.com

Read Previous

Visitez le monde en un clic à travers MBAKOP TCHIKAPA

Read Next

La peinture Glycéro, prisée par les peintres en bâtiment

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 27 =


Translate »